Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Cire Cassiar

Agra – Delhi – Chandigarh

Cette fois c’est le retour… Nous quittons Agra avec un brin de nostalgie, nous savions pertinemment que nous n’y reviendrons pas de sitôt, il faut reconnaître qu’en ce temps-là, il était impensable d’imaginer trouver un billet d’avion pas cher et même d’imaginer que ce pourrait être facile de planifier à l’avance un hôtel, un moyen de locomotion, un restaurant et une visite guidée… C’était plus le système « démerde » qui était de rigueur.

Delhi, c’est du déjà-vu pour nous, arrêt frugal, direction Chandigarh, au dernier campement des routards de rencontre nous avaient dit qu’il y avait le « Rock Garden » a ne pas manquer.

Il venait d’ouvrir au public et la visite valait le détour.

En effet c’est un grand espace de plus de quinze hectares, créé par Nek Chand Saini en 1957.

À cette époque, la ville avait été modernisée et réaménagée par le grand architecte Suisse « Le Corbusier » et Nek Chand, par opposition a la rigueur du modernisme, voulait faire de son site une œuvre artistique faites à partir de déchets urbains tel que, des morceaux de poterie, d’évier, de verre de bouteille, matériau électrique, mécanique et mortier, tout en courbe avec des chutes d’eau artificielle, des bassins, au total plus de quarante mille cours reliées entre elles par des chemins, des sentiers, des passerelles et le tout parsemé de sculptures en béton, représentant la plupart du temps des humains et des animaux.

Rock Garden Chandigarh
Rock Garden

Ce qui est original c’est qu’il l’a conçu sans autorisation, sur un terrain qui ne lui appartenait pas et il ne fut découvert par les autorités locales qu’en mille neuf cent soixante-quinze, ils furent tellement impressionnés qu’ils le légalisèrent immédiatement et le prirent en charge.

Actuellement le jardin fait travailler vingt personnes à temps plein pour l’entretenir et le développer sous la supervision de la Rock Garden Society et de son créateur.

Une journée ne suffit pas pour tout voir…

Mis à part cela Chandigarh est tout de même la capitale du Penjab, elle est internationalement réputée pour son urbanisme, Le Corbusier oblige… et bien entendu abrite une prestigieuse école d’architecture.

La ville a été partagée, par le maitre, en soixante secteurs et dans le secteur seize on y trouve le « Rose Garden » c’est le plus grand jardin public d’Asie avec plus de six cents variétés, comme quoi Chandigarh est moins connue que New Delhi mais réserve de belles surprises.

C’est dans le nord de la ville sur les contreforts des collines de Shivalik que nous avons trouvé un petit terrain, sommairement aménagé, mais amplement suffisant pour nous.

Depuis le tourisme s’est développé et il y a toute une panoplie de camping pour amateur de randonnée ou trekking. Prochaine étape Lahore au Pakistan…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article