Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Cire Cassiar

Jonathan Livingston le goéland 

Auteur : Richard Bach – Editions j'ai lu – 1983 – 124 pages-----------------------------------------------------------

Jonathan Livingstone est un jeune goéland en quête de liberté, c'est un goéland soit mais pas comme les autres, il ne se contente pas de voler pour se nourrir Il vole pour le plaisir de voler, il vole pour aller plus haut, plus loin, plus vite, il vole le jour, la nuit, au travers et même au dessus des nuages, il cherche la perfection et l'absolu au lieu de chercher à se nourrir, comme ses congénères. En bref il cherche à dépasser ses propres limites pour donner un sens à sa vie et aimerait bien faire partager ses découvertes avec les membres de son clan.. Mais c'est difficile de sortir de sa condition et si on y arrive on est tout de suite pointé du doigt, cela crée des tensions, de la peur ou de l'incompréhension; Devant ses efforts incessants pour s’élever au-dessus de la masse, les siens finissent par le bannir.

Qu'a cela ne tienne, s'il ne comprennent pas, pour lui la liberté n'a pas de prix.

Un jour qu'il vagabonde il rencontre des goélands qui volent comme lui, mais ceux la sont d'un blanc éclatant, il les accompagne dans ce qu'il croit être le paradis et commence son apprentissage avec ses nouveaux amis, il progresse de jour en jour et devient meilleur, puis il fait la connaissance de Chiang, l'Ancien, qui lui apprendra la confiance, l'amour, la liberté et l'absolu.

C'est un conte philosophique, traduit par nul autre que Pierre Clostermann, qui n'est pas sans rappeler « Le petit prince » de St Exupery, Richard Bach fut, tout comme son illustre prédécesseur, pilote de chasse et épris de liberté. Passionné d'aviation et auteur de plusieurs ouvrages, dont « le messie récalcitrant » il écrit aussi dans de nombreuses revues spécialisées.

Dans cet ouvrage relativement court, il veut nous laisser un message;

« La liberté est un droit et surtout soyez ce que vous voulez être bien au delà des conventions et du qu'en dira-t-on ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article