Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Cire Cassiar

Un très bon thriller comme savait si bien le faire Michael Crichton.

Prisonniers du temps de Michael Crichton

Voici mon résumé provenant de La maison d'édition Robert Laffont de 1999.

Sur une route, au milieu du désert du Nouveau Mexique, un automobiliste manque de justesse d’écraser un homme qui titube et s'écroule sur la chaussée; Apparemment gravement blessé, habillé de vêtements d’une autre époque, celui-ci marmonne « Castelgard » mais à son arrivée à l'hôpital, il meurt entre les mains des médecins qui ne comprennent rien de ses blessures et micro déformations physiques aussi bien externes qu’internes.

Sans autre pièce d'identité pour l’identifier qu’un simple pendentif portant le sigle de l’ITC (International Technology Corporation), ils font appel au Sheriff, mais peu de temps après, un employé de l’ITC  se présente pour réclamer le corps et tous les documents médicaux, sur ordre de Robert Doniger, haut responsable de l’ITC.

Parallèlement, dans une vallée de la Dordogne, sur le site archéologique de Castelgard, l’archéologue Edward A. Johnston, et son assistant, André Marek, d’origine écossaise, évoquent de la bataille qui eut lieu en avril1357 pendant la « Guerre de Cent ans » dans le château de La Roque qui surplombe le village et le monastère.

D’après l’histoire, les Anglais, commandés par Lord Oliver, auraient été assiégés par l'armée française, dirigée par le seigneur Arnaut.

Lord Oliver qui cherchait à décourager les Français, pendit sa prisonnière, Dame Claire, la sœur du seigneur Arnaut. Mais cela eut pour effet de provoquer la réaction inverse et la bataille ne dura qu'une nuit.

Après avoir reçu un appel, pour le moins bizarre, du Sheriff du Nouveau Mexique, le professeur Johnston, dont les recherches sont commanditées par L’ITC, devient perplexe quant aux motivations réelles de Doniger et décide d’aller sur place pour savoir de quoi il en retourne.

Pendant ce temps, Marek et son équipe, Kate et Chris, fils du professeur, explorent un effondrement, près du monastère, qui met à jour une galerie; Ils y découvrent une toile cirée contenant divers documents et un verre de lunettes; Il s’avère, qu’après datation au carbone 14, celui-ci correspond aux lunettes de rechange du professeur Johnston…

Il y avait aussi un parchemin daté du 2 avril 1357, signée de la main même du professeur, et qui semble demander de l’aide, les spécialistes confirment qu'elle date bien de six cents ans.

Subjugué par cette découverte, Chris téléphone à Doniger pour lui demander ce qu'est devenu son père et à la suite de ses réponses évasives, il le menace de porter plainte.

Doniger l’implore de venir au centre de recherche d'ITC avec son équipe, Marek, Kate, Josh et François.

Arrivés sur place, Doniger leur fait la révélation que l’ITC cherche à construire une machine de téléportation et qu’à ce jour ladite machine a permis de créer, après quelques essais plus ou moins heureux, un unique passage stable entre le Silver City d’aujourd'hui et le Castelgard de 1357, ce qui explique la raison des fouilles commanditées.

Lorsque le professeur Johnston est venu quelques jours auparavant, il a décidé d’utiliser le passage pour aller voir dans le passé à Castelgard, il était accompagné d’une escorte d’anciens militaires mais ne sont pas revenus.

Doniger propose à Chris et à ses camarades de partir à leur recherche, grâce à cette machine, pour les ramener dans le présent.

Il leur remet à chacun un pendentif ITC, une sorte de balise, qu'ils peuvent utiliser pour déclencher leur voyage de retour et il leur adjoint deux ex-militaires, comme soutient tactique.

Mais rien ne se passe comme prévu, à peine sont-ils arrivés en 1357, pris dans la tourmente, qu’ils sont attaqués par des cavaliers.

L'un des deux militaires est tué sur le champ et le deuxième, gravement blessé, dégoupille une grenade en activant son pendentif pour être rapatrié, cependant celui-ci est mortellement blessé, arrive mort dans le présent alors que la grenade explose en endommageant la machine, condamnant ainsi le reste de l’équipe.

Les dégâts, considérables, rendent celle-ci inutilisable, l’équipe d’ITC, contre l’avis surprenant de Doniger, tente absolument de la réparer pour assurer le retour de l’équipe de Chris, le temps leur est compté.

Au moyen âge, pris dans un conflit qui les dépasse, l’équipe se retrouvent tantôt prisonniers, tantôt malmenés mais finissent par retrouver le professeur qui se fait passer pour une sorte de mage, celui-ci tente de les protéger en les faisant passer pour ses assistants.

Les voila embarqués dans une course contre la montre, car s’ils veulent revenir, ils doivent respecter un délai de trente-sept heures pour être au rendez-vous.

Au monastère, nos comparses rencontrent Dame Claire et constatent que le cours de l'histoire a été altéré car celle-ci est encore vivante.

Marek tombe aussitôt amoureux d’elle et fait tout pour la délivrer de ses bourreaux.

Durant les combats, ils doivent affronter, Dekere, un ex-membre frustré de l’ITC, qui a fait le voyage avant eux, celui-ci est, entre temps, est devenu un farouche chevalier dans le camp adverse.

Ils doivent utiliser toutes leurs ressources pour échapper à Dekere et au pire, ils doivent atteindre un lieu dégager, avant la fin du délai de trente-sept heures, afin d’activer leur dernière balise de retour.

A l’instant ultime, Marek, passionné de moyen âge, décide de rester pour y vivre avec Dame Claire.

Le reste de l’équipe, accompagné du professeur, réussissent enfin à retourner au temp présent.

Quant à Doniger, qui avait tout fait pour retarder les réparations des assistants Josh et Kramer, est envoyé, en représailles, en 1357 ou il y finit tuer par un chevalier.

Plus tard, l’équipe et le professeur retourneront aux ruines de Castelgard pour y découvrir le sarcophage de Marek et Dame Claire, apprenant ainsi qu’ils survécurent à la guerre de cent ans, se marièrent et eurent trois enfants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article