Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Cire Cassiar

Mont Canigou (Pyrénées)
Mont Canigou (Pyrénées)

Dans le petit village d’Ille, au pied du mont Canigou, l’auteur vient retrouver Mr Peyrehorade qui a fait une découverte bien étrange. En effet, enfouie au pied d’un olivier au fond de son jardin, se trouvait une statue de cuivre représentant une Vénus d’une beauté peu ordinaire.

Son extraction, pour commencer, fut à l’origine d’une fracture à la jambe d’une des personnes présentes, de plus, la beauté froide de son visage et surtout de son regard inspirait la crainte ou l’admiration, à vrai dire cette statue ne laissait personne indifférent.

Elle avait les yeux incrustés d’argent, ce qui lui donnait un air à la fois sévère et cruel. Ce regard avait la particularité de mettre mal à l’aise la plupart de ses admirateurs. Mr Peyrehorade est fasciné par cette trouvaille et surtout par les inscriptions, raison de la présence de l’auteur. A l’opposé, la femme de son hôte, lassée par tous ces tourments voulait la faire fondre pour en faire une cloche.

Mais le mariage du fils du maitre de maison devant avoir lieu, on laissa momentanément la statue de côté.

La veille, le fils, grand amateur de jeu de paume, releva un défi lancé par des Aragonais de passage. Sa bague de fiançailles le gênant pour jouer, il la retira et la passa au doigt de la statue sans faire de cas.

Ce faisant, dans l’enthousiasme de sa victoire, il en oublia la bague. Hors le lendemain matin, jour du mariage, la dites bague avait disparue. Le mariage fut célébré malgré tout et la nuit venant la mariée se dirigea vers la chambre nuptiale. Quand au marié, après quelques libations, il s’en fut rejoindre sa dulcinée, en titubant, bien plus tard dans la soirée.

Au petit matin, des hurlements réveillèrent toute la maisonnée, on découvrit le fils, mort en travers du lit, et la marié hystérique, prétendant avoir vu une silhouette sombre et lourde entrée dans la chambre en pleine nuit. Selon ses dires, la silhouetteaurait agressé son mari.

L’enquête fut incapable de révéler quoique ce soit. Mr de Peyrehorade en mourut quelques mois plus tard et la statue fut fondue et transformée en cloche.

Depuis plusieurs hivers rigoureux on brulés les cultures aux environs du village et la cloche sonne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ammo 08/11/2018 20:41

Merci