Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Epistolier - Résumés de livres - Nouvelles

Comme un roman

28 Février 2016, 18:06pm

Publié par Cire Cassiar

Comme un roman

Auteur : Daniel Pennac / Ed Gallimard / 1992 - 175 pages ----------------------------------------------------------

Un roman sur la lecture ? Voila une idée hors du commun, qui plus est, écrite comme un roman…

La lecture, de l’enfance à l’âge adulte, les droits du lecteur et le livre sous toutes ses coutures.

Daniel Pennac réussi, au travers des cent soixante-quinze pages, à nous intéresser, à nous captiver, à nous faire réfléchir sur notre condition de lecteur et sur la lecture et tout ce qu’elle procure, tout ce qu’elle entraîne, tout ce qu’elle permet de découvrir et d’apprendre.

Dans ce roman, il nous prend par la main et nous conte une histoire toute simple, celle de la lecture, du lecteur et du livre au travers de notre siècle.

Nous comprenons pourquoi nous lisons et pourquoi il faut lire des histoires à nos enfants jusqu’à l’adolescence.

Nous comprenons pourquoi certains ne lisent pas ou peu, pourquoi beaucoup d’ados n’aiment pas lire et il nous conte aussi l’histoire d’un professeur qui réussi à captiver ses élèves en lisant, tout simplement, finissant ainsi par leur donner le goût de lire.

Le livre, objet de partage, de convoitise, de mépris, de consommation, de collection, de critique, de réflexion, de négligence, de luxe, bref le livre dans tous ses états.

Et le lecteur, que dire du lecteur ? Il y a toutes sortes de lecteurs, des lecteurs débutants, des lecteurs avertis, des lecteurs boulimiques, des lecteurs occasionnels etc...Mais le lecteur à des droits et Daniel Pennac nous en fait la liste, il l’appelle "Les droits imprescriptibles du lecteur".

Alors ! Si la lecture est pour vous, un plaisir, une passion, un besoin ou encore une façon d’échapper au quotidien, ce roman devrait vous éclairer et vous rassurer sur votre condition de lecteur impénitent.

Bonne lecture…

Voir les commentaires

Les petits galets

15 Février 2016, 21:27pm

Publié par Cire Cassiar

Les petits galets

Un passeur d’âmes est une personne bienveillante qui accompagne les gens gravement malades dont la vie les quitte peu à peu.

Tom, un enfant orphelin, est atteint d’une forme de leucémie généralement irréversible, laissant peu d’espoir sur l’issue.

Durant son séjour à l’hôpital, il fait la connaissance d’une personne peu commune ; Ce personnel le narrateur, vient lui tenir compagnie une fois par semaine et tente de lui faire passer les quelques moments qui lui restent à vivre, de la meilleure façon possible.
Au début leur relation est cordiale car Tom est tout à fait conscient de son état et il faudra beaucoup d’imagination au narrateur pour intéresser puis captiver Tom.


Au fil des rencontres, le narrateur se prend d’affection pour l’enfant sans pour autant sombrer dans la mélancolie ou la tristesse, mais l’attachement est difficile à combattre et il lui faudra beaucoup de force de caractère pour ne pas craquer, ce qui nuirait à leur relation.

Le narrateur, personnage énigmatique, lui fait découvrir le secret du bonheur au travers d’un jeu, ou Tom doit réfléchir, comprendre et écrire une phrase résumant le tout sur un galet peint en bleu.
Chaque semaine, Tom attend avec impatience, son nouveau compagnon, pour connaître la suite. Disposant de plusieurs galets qu’il n’hésite pas à donner aux personnes qui l’entourent.

De cette rencontre naîtra tout d’abord une amitié qui au fil des jours se transformera en amour.

Les liens qui se tissent entre eux seront si forts, que le passeur en viendra à désirer profondément à adopter l’enfant.

Tom émerveillé par tant d’amour entamera une lente guérison sous les yeux ébahis du corps médical.

Ce conte, à caractère philosophique, nous fait partager une vision du bonheur autour de six règles simples et nous rappelle que la vie est faite pour être heureux…

Voir les commentaires